Mélange des genres?

Facile de soupçonner qu’un écrivain ne se gêne pas pour jongler avec certaines nuances dans la façon de développer un sujet, des personnages, des situations. Mais, une histoire reste une histoire. Décider de s’abandonner à la mélodie des mots, aux émotions provoquées, aux sensations émergentes, c’est, à mon avis, une excellente manière de savourer une lecture.

Voici tout de même ce qui distingue les trois genres d’écrits que je vous offre sur mon site:

La nouvelle (littéraire, pas journalistique!) est une intrigue inventée. Il s’agit d’un cliché d’un instant entre 1 ou 2 personnages.

Tandis qu’un récit relate une expérience vécue: voyage, aventure, épisode biographique ou autobiographique. L’auteur peut quand même recourir à des procédés littéraires (dialogues, réflexions personnelles, humour…). De plus, la voix et l’opinion du narrateur d’un récit sont évidentes.

La novella, elle, on peut tout simplement la voir comme une nouvelle plus longue, ou mieux, comme un petit roman.

Votre avis sur “Mélange des genres?”