Début de l’aventure: À la dérive

C’est avec À la dérive que je me suis lancée. Exemplaires maison en main, j’ai participé au Festival des écrits de l’ombre qui avait lieu à Saint-Antoine-de-Tilly, petit village à proximité de la ville de Québec. On y offrait une tribune aux écrivains amateurs. Ce long week-end s’est déroulé au bord du fleuve Saint-Laurent, dans un décor très différent de mon Abitibi. J’ai eu le plaisir d’y rencontrer Esther Croft et Paul Ohl, des auteurs généreux. Ils ont donné des ateliers, partagé conseils et repas. Mais, ce qui me tenait le plus à cœur était d’observer comment on réagissait à ma façon toute personnelle d’agencer les mots.

En voici donc les premières phrases:

L’été à mon chalet m’avait semblé trop court. Encore une fois. L’automne allait s’installer dans trois jours.

Lire "À la dérive"
Télécharger EPUB  /   Télécharger PDF

Votre avis sur “Début de l’aventure: À la dérive”

  1. Bonjour Lucie!

    J’ai envie d’en savoir plus et de me laisser entraîner dans ton histoire…Grand est le pouvoir évocateur des mots tout simples mais si bien choisis.

    Bisous

    1. Bonjour Marie-Christine,
      Juste compréhension de mes intentions en tant qu’écrivaine.
      Allez! Bonne promenade en pédalo!